Droit Maritime

Nette amélioration du rendement du port de Radès

Le rythme des opérations d’acconage et de manutention des conteneurs, au port de Radès, a enregistré une évolution pour osciller entre 20 et 24 conteneurs par heure contre 3 et 4 conteneurs par heure en 2011, selon le ministre du Transport, Chiheb Ben Ahmed.

Lors du 1er forum des gestionnaires des entreprises et établissements publics opérant dans le secteur du transport, il a souligné que le port de Radès n’a rien à envier à ceux des pays européens en termes de rendement, malgré ses modestes ressources. Il a ajouté que, grâce à l’amélioration du rendement de ce port, il est désormais possible d’éviter des pertes annuelles estimées à 150 MDT ainsi que leurs effets négatifs sur l’économie nationale.

L’amélioration du rendement du port s’explique, d’après Ben Ahmed, par l’apport des mesures organisationnelles et structurelles prises pour le réactiver 24/24 au lieu de 16 heures auparavant, ainsi que par la fixation du plan de circulation.

Le ministre du Transport a fait savoir que l’amélioration du rendement du port de Radès fait suite à la conjugaison des efforts de toutes les parties concernées et non pas au recours à des investissements supplémentaires ou l’acquisition de nouveaux équipements

Laisser un commentaire