Actualité juridique, Droit des affaires, Investissement en Tunisie

Faire de la Tunisie, un pôle méditerranéen du commerce et des services

Faire de la Tunisie, un pôle méditerranéen du commerce et des services

Le ministère du Transport a organisé, aujourd’hui samedi 3 octobre 2015 au Pôle technologique El Ghazala, une conférence nationale sur les orientations stratégiques du plan quinquennal 2016/2020 dans le secteur du transport et la logistique.

 

Après la présentation de l’avancement des travaux des différentes commissions sectorielles des divers types de transport, aérien, maritime et terrestre, place a été cédée au débat qui a fait émerger plusieurs idées, des critiques et des propositions. Les participants ont évoqué les problèmes actuels dans le domaine du transport public et ferroviaire urbain, le transport aérien et la logistique. Parmi les problèmes cités figurent le manque des moyens, la dégradation de l’état du parc terrestre et la détérioration de la situation financière de la plupart des sociétés publiques.

 

Les propositions et les idées soulevées ont été résumées, en fin de compte, sous forme de recommandations à prendre en considération lors de l’élaboration finale dudit plan quinquennal. Plus de vingt recommandations ont été, ainsi, mises au point dont on citera, notamment :

– l’octroi d’une grande importance à la dimension sociale et aux priorités des régions -la mise au point d’un descriptif écologique des sociétés de transport

– l’octroi d’une importance au volet esthétique des stations de transport -la réaffirmation de la nécessité des réformes structurelles du secteur du transport

– la liaison ferroviaire entre Kairouan et Enfidha pour faciliter le transport des marchandises

– la coordination avec les institutions éducatives et sportives pour contribuer à l’équilibre familial

– l’étude de la possibilité de créer un pôle pour le transport multimodal à Kairouan

– la mise au point d’une liaison ferroviaire entre Tataouine et Zarzis

– l’étude de la possibilité de créer une banque du transport pour dépasser les difficultés de financement su secteur

– la réduction des tarifs pour l’exportation du livre tunisien à l’étranger

– la mise en place de tarifs préférentiels pour les participants à des manifestations culturelles internationales

– la réservation d’espaces dans les grandes stations pour les activités culturelles.

 

Auparavant, Mahmoud Ben Romdhane, ministre du Transport avait annoncé, lors de son allocution d’ouverture, la création prochaine de l’Office national des postes frontaliers terrestres qui aura pour mission le développement des passages frontaliers pour qu’ils deviennent des espaces dynamiques et favorables au transport et aux loisirs tout en contribuant au développement des services commerciaux avec les pays voisins et à l’augmentation de la participation de la flotte maritime nationale dans les échanges commerciaux de 11%, actuellement, à 18% en 2020.

 

M. Ben Romdhane insisté sur les efforts à déployer en vue de l’amélioration de la qualité de vie des citoyens, le développement du transport en commun et le renforcement de l’infrastructure de base des régions. L’objectif final étant de faire de la Tunisie, un pôle méditerranéen et international du commerce et des services.

« A l’horizon de l’année 2020, le secteur du transport devra assurer le transport pour les catégories démunies, les régions marginalisées et les quartiers à forte densité de population outre la réduction de l’encombrement et de la pollution et l’économie l’énergie dans le secteur », a-t-il encore précisé en substance.

Sarra HLAOUI busnessnews

Laisser un commentaire